Retour aux profils

Margaret Ikape

Viser une carrière en astronomie et astrophysique au Canada

Margaret Ikape, ancienne AIMS-Cameroun de la cohorte 2015/2016, est titulaire d'un BSc en physique et astronomie de l'Université de Nsukka, au Nigeria. Après l'AIMS, le physicien d'origine nigériane a obtenu une autre maîtrise en astronomie et astrophysique de l'Université de Toronto, au Canada, et est actuellement étudiant au doctorat dans le même domaine à l'Université Said. Passionnée de combler le fossé entre les étudiants africains en sciences et le domaine de l'astronomie, Mme Ikape fait actuellement partie d'une équipe d'instructeurs qui organise l'École panafricaine des astronomes émergents, PASEA, une école d'été visant à initier les étudiants de premier cycle aux bases de l'astronomie en utilisant la méthode d'enquête avec de nombreuses activités pratiques, et à la consolidation des méthodes de recherche et de calcul pour les étudiants de troisième cycle. Elle a été instructrice aux éditions 2017 et 2019 de cette école à Accra, au Ghana, et à Abuja, au Nigéria, respectivement. Margaret espère que les étudiants prendront conscience de l'astronomie et de l'astrophysique comme option de carrière et espère former la prochaine génération d'astronomes africains. Elle envisage également un avenir où elle sera un modèle pour les jeunes africains, encourageant les filles africaines, en particulier, à poursuivre leurs rêves, peu importe ce que la vie leur réserve. Ses intérêts de recherche tournent principalement autour de la réponse aux questions inconnues dans l'univers. À l'heure actuelle, elle s'intéresse à comprendre comment les premières étoiles se sont formées et quels ont été leurs rôles pour donner à l'univers son aspect actuel. Elle s'intéresse également à la construction de télescopes capables de scruter de plus en plus profondément dans l'espace pour voir l'aube cosmique.

Partager l'article: